Frère Nicolas  
  La vie et l'oeuvre
Vie et l'historire
Compagnon
Prière
Littérature
Paix
 
  Services  
  Fondation/secrétariat
Abri des Jeunes
Musée
Aumônerie
Tourisme
 
  Letter  
  Circulaire  
     
   
     
 

Flüeli-Ranft

       
   

La maison familiale au Flueli

maison familiale au Flueli

La maison familiale au Flueli construite par Nicolas lui-même est bien restaurée. Il y vécut avec sa femme Dorothée et ses dix enfants. Il était cultivateur, juge et commandant en temps de guerre. Se sentant appelé à une vie consacrée à la prière et à la pénitence, il quitta son foyer le 16 octobre 1467.

La maison natale sur la propriété de la famille de Flue existe encore.

La gorge du Ranft

Le chemin de frère Nicolas le conduisit d’abord à Liestal, puis il revint sur son «Alpe Chlisterli » et enfin dans la gorge du Ranft non loin de sa maison familiale. En 1468, on lui érigea là une cellule adossée à une chapelle. Il y vécut 20 années sans nourriture et prodigua conseils et consolations à de nombreux visiteurs.

L'ermitage du Ranft

Dans l’ermitage du Ranft, frère Nicolas vécut en union intime avec Dieu. Il y fut favorisé de nombreuses expériences intérieures et de visions. Il y supporta les pénitences et les contestations. C’est là que le curé Heimo Amgrund vint le supplier d’intervenir lors de la diète de Stans. Et c’est grâce aux conseils du saint que les députés divisés se réconcilièrent. C’est là qu’il mourut le 21 mars 1487.

     
  Programme  
  Messes  
  Pèlerinages  
  Lieux saints
 Sachseln
 Flüeli-Ranft
Chemin de pèlerinage
 
  Divers  
  Liens  
     
  deutschfrançaisitalianoenglishespañol