Bio­gra­phie – Nico­las de Flüe

Aujourd’hui encore, Nico­las de Flüe (1417–1487) tou­che les gens au plus pro­fond d’eux-mêmes. Né à Flüeli (Obwald), il se marie en 1447 avec Doro­thée Wyss. Ils ont cinq fil­les et cinq fils.

2. Ltestes Bild Bk Geschnitten

Nico­las de Flüe – Bru­der Klaus

Après une vie accom­plie : en famil­le, dans son métier de pay­san, et par son enga­ge­ment dans la socié­te, il s’en alla en pèle­ri­na­ge en 1467, à l’âge de 50 ans, avec l’accord de sa femme et ses aînés. Déjà à Lies­tal (Bâle-Cam­pa­gne), il se retourne et s’installe en ermi­te au Ranft. Là, il vit pen­dant 20 ans en pri­ant, en jeû­nant et en méditant.

De plus en plus de per­son­nes de près et de loin vien­nent jusqu’au Ranft. ils se lais­sent con­seil­ler et for­ti­fier par celui ue se nom­me mai­ten­ant lui-même Frè­re Nico­las, Bru­der Klaus. Il repré­sen­te des val­eurs pro­fon­des de vérité et d’humilité per­so­nel­le. Aujourd’hui il est véné­ré dans le mon­de ent­ier com­me un saint ray­on­nant la paix.

Le 21 mars 1487 Frè­re Nico­las s’éteint au Ranft. Il est ent­er­ré dans l’église paras­sia­le de Sach­seln. En 1947 il est pro­cla­mé saint par le pape Pie XII. Il est fêté le 25 sep­tembre.

0

Start typing and press Enter to search

X